Son excellence
l'Ambassadeur de France
au Qatar.

Je suis très fier de soutenir la Maison de la France, créée en 2017 grâce au travail de plusieurs membres très actifs – et actives – de la communauté française au Qatar, sous le patronage de l’Ambassade de France, et dont l’activité, j’en suis convaincu, consolidera et dynamisera encore davantage, dans les années à venir, la relation bilatérale entre nos deux pays.

Nos liens avec le Qatar, que ce soit sur le plan du commerce et de l’investissement, de l’éducation et de la recherche, ou encore de la culture, se renforcent d’année en année, générant de nombreuses opportunités de part et d’autre.

Nos échanges commerciaux bilatéraux, dont le montant a été multiplié par plus de 10 entre 2000 et 2016, devraient rester soutenus, notamment du fait de l’implication des entreprises françaises dans les grands projets associés à la Coupe du Monde de la FIFA 2022 et plus largement à la stratégie de développement économique du Qatar (Qatar National Vision 2030). Que ce soit dans le domaine des transports, de l’énergie, de l’environnement, du tourisme ou encore du sport, nos entreprises (dont plus de 110 sont implantées localement !), par leur travail aux côtés des Qatariens, mettent en lumière les nombreuses facettes de l’expertise française et renforcent notre compétitivité à l’international.

La France constitue par ailleurs une destination privilégiée des investissements qatariens, ces derniers, rappelons-le, permettant de soutenir l’activité de nos grandes comme de nos petites entreprises, de créer les conditions de l’innovation et de dynamiser nos territoires.

La mise en place de partenariats entre institutions universitaires et instituts de recherches français et qatariens permet quant à elle de générer des synergies dans des domaines en lien avec les besoins du Qatar et de sa population, en matière de santé, d’énergie ou encore d’environnement.

Enfin, la force de nos liens culturels se fait sentir plus intensément chaque année, et je suis heureux d’observer la multiplication des manifestations artistiques organisées en partenariat entre nos deux pays, célébrant des talents français et qatariens, ainsi que des collaborations dans le domaine cinématographique, et fier du formidable dynamisme de la communauté française au Qatar, forte de 5 000 ressortissants.

Dans ce contexte prometteur, je suis persuadé que la Maison de la France a un rôle important à jouer, au travers des différentes entités qui la constituent (business club, associations, réseau d’Alumni qatariens…), comme point d’ancrage pour les entreprises et les communautés françaises et francophones au Qatar, ainsi que pour toutes les Qatariennes et tous les Qatariens intéressés par les nombreuses possibilités offertes par la France.

Je félicite celles et ceux qui ont participé au lancement de cette Maison de la France au Qatar et lui souhaite longue vie !